L’économie française ne semble pas bénéficier autant qu’elle le pourrait de ses investissements importants en matière de recherche et d’enseignement supérieur, ni du potentiel d’institutions académiques pour beaucoup de premier plan même si elles font aujourd’hui face à une intense compétition internationale.

 Pourrait-elle trouver un meilleur chemin qui mènerait, en quelque sorte, d’une publication dans Nature à une cotation au Nasdaq ? Un chemin rectiligne de ce type existe-t-il vraiment, en France ou ailleurs, ou bien la ligne droite n’est-elle pas nécessairement, en matière de « transfert de technologie », le plus court chemin ?

 L'objectif de ce cours est d'introduire les étudiants aux concepts clefs du « transfert de technologie » et des relations science-industrie : nouvelle économie de la science, maturation et technology release levels, licensing, création d’entreprises innovantes, etc.

 Il s’agit de leur apporter les bases permettant d’en comprendre les mécanismes, les outils et les acteurs afin de devenir capable d’identifier et d’évaluer des opportunités dans ce domaine. Par le biais d’enseignements magistraux, complétés par des témoignages de praticiens et d’études de cas réels de transfert de technologie, le cours permettra aux étudiants de comprendre et de différencier les interlocuteurs, les montages et les principaux processus.

  Le cours couvrira notamment les problématiques suivantes: 

-  La nouvelle économie de la science (mécanismes de réputation, émergence des institutions académiques modernes, publications, financement de la recherche, etc.)

-  Le « TRL » (« Technology Release Level ») et le caractère dit « embryonnaire » (‘embryonic’) des résultats académiques

- Le licensing et la valorisation de la recherche publique (Bayh-Dole Act, propriété intellectuelle et industrielle, exclusivité ou non des licences, etc.)

- La création d’entreprises innovantes à partir de la recherche (processus d’incubation, problématiques particulière liées à l’accompagnement de spin-offs académiques, etc.)

 Objectif pédagogique : à l’issu du cours, les étudiants pourront évaluer les déterminants des processus de transfert de technologie (motivations des acteurs académiques, processus d’identification de marchés potentiels et de construction d’une proposition de valeur, etc.), en connaîtront les grands acteurs et les principes de négociation avec chacun.